Annie Abrahams
opératrice en art
bram.org

 

Lundi 19 juin pendant la soirée

Une pratique du texte numérique qui dévoile.
Présentation dans la table ronde
Le texte élusif dans la littérature numérique
organisée par Yan Rucar

Annie Abrahams,
Philippe Bootz - Le texte absent comme indice d’une inadaptation) et
collectif RYBN - d'écriture algorithmiques
au
Centre culturel international de Cerisy-la-Salle.
Colloque Des humanités numériques littéraires ?
Sous la direction de Didier Alexandre, Milad Doueih et Marc Douguet.

...........

 

Une texte sur écran n'est pas un texte, c'est peut être un image. Un texte qu'on scrolle se passe, mais ne passe pas, des bribes, des moments qui filent c'est tout. Un texte doit être au présent, rester, prendre le temps. Un texte ne peut pas se dérouler, sinon c'est un scénario. Un texte d'un temps défini impressionne, détourne, manipule, prend le dessus, m'enferme dans lui-même et souvent me laisse indifférent. Je veux pouvoir malaxer, mixer, mordre, analyser, déchiffrer un texte, y revenir, voir les détails, son histoire, je veux lui donner une mémoire, connaître son adresse, savoir d'où il vient, ce qu'il raconte. Pour pouvoir dévoiler / un rapport / une relation / soi-même / un autre / un texte a besoin de temps, de temps, de temps.

Il n'y a que le dévoilement qui compte. Le texte est la matière du dévoilement. Retour.

---------------------

Qui suis-je ?

Je suis invisible, exotique, non identifiable, on me dit sauvage, floue, décalée, grossier, impoli, rude, brusque, insolente, naïve, aliénée,
Je suis hybride, complexe, malléable, souvent seule, silencieuse, solitaire, déformée, subversive,
je suis parfois abjecte, souvent incompréhensible.
Je parle une langue cassée, ma langue est bâtarde, bancale, tordue, tortue, torte, tortueuse.
Un estranger vit entre les cultures, est nulle part et partout.
Nous sommes complexes, des hommes traduits, nous connaissons a silent period, notre littérature est une littérature mineure, nous aimons le post-monolingual, nous pratiquons un langage tiers, nous sommes een vreemde in eigen land, nous sommes les brisées, les entre-deux....., mais,
nous sommes plus durs et plus fragiles en même temps, nous n'avons pas une seule langue, nous sommes plus résilientes, plus inventives, nous n'appartenons à rien et personne, nulle peut exiger quoi que ce soit de nous,
Notre langue est libre.
e-stranger.tumblr.com (offline livre sc)
Site web => livre dans une exposition ... respecter le temps de la recherche.

Queering le langage, com-piler - réfléchir - essayer de comprendre - l'autre - observer la voix de la multitude

De la collection à la performance - Wishes / Voeux bram.org/wishes  (offline livre imprimé sc ph vidéo)flickr.com/photos/bramorg/7830309110/in/album-72157628069758852 album et vidéo exposition CRAC Sète bram.org/info/training. Lecture avec l'audience Le choeur souhaitant / The Wish Choir bram.org/wishes/performance/lacentrale.html

De la peur au reconfort : Peurs bram.org/peur (offline imprimé sc audio2x image)bram.org/peur/fear/tentionsfr.phpLecture par M. Philippe et Mme. Frédérique Mercy pompiers volontaires à Delle. (merci espace Gantner) et exposé au CRAC. Ce qui a donné une écriture voulu rassurante en nuage autour par les visiteurs et les médiatrices. Image 400x200 cm bram.org/info/training/rassur.htm. Puis une résidence avec ces mêmes médiatrices au LivingRoom à Montpellier livingroomart.wordpress.com/activites/du-10-15-sept-2012-living-rassur-test-annie-abrahams, une performance et finalement un édition de cassette par David Lavaysse Reconfort infini 1fuse.fr/2.

Performance l'envoyer à Mars pour y trouver la quiétude musique, danse, texte animé par par logiciel violence.exe sur pc Oboro bleuOrange 2008. bram.org/beinghuman/discours/performance.html Vidéo youtu.be/yeimepokBnw

Une écriture en mouvement : ViolenceS. bram.org/indexviolence.html (out of order now bram.org/beinghuman/poll/indexviolencefr.php ne marche pas) Historique : bram.org/beinghuman/poll/history.txt.
Discours populaire sur la violence en html avec labomedia à partir de l'historique. revuebleuorange.org/bleuorange/01/abrahams et performance Discours populaire sur la violence
(offline sc vidéo photo)

Le readingclub, projet avec Emmanuel Guez readingclub.fr, bram.org/readingclub (résumé des toutes les sessions, articles, dérivées etc.) Aussi un espace d’écriture en mouvement. poptronics.fr/IMG/pdf_Poplab-ReadingClub.pdf
Dans le Reading Club, le comportement des lecteurs/auteurs est tout aussi important que le devenir du texte original. Ce qui est flagrant, c'est que le dispositif contraint les lecteurs à se lire et à écrire en fonction de ce qu'ils lisent – autrement dit ce que les autres écrivent. Il y a des champs de force qui se créent, des tensions, des stratégies, des tactiques et, très souvent, à la fin d'une session, un mélange de frustrations et de plaisir… plus lire page 13 (offline imprimé poplab sc vidéo)

Diffractive reading and writing :Diffraction is meant to disrupt linear and fixed causalities, and to work toward ‘‘more promising interference patterns’’. This can be practiced by reading texts through one another, and rewriting. It disrupts the temporality of a piece of writing, transverses boundaries such as discipline, and can change meanings in different contexts opening up meaning. Iris van der Tuin on wikispaces.com

L'intérêt ne se trouve pas dans l'objet oeuvre, mais dans sa façon d'advenir et les relations qu'elle provoque. (Je publie les protocoles et résultats, analyses, notes de tous mes projets en Open Source.)

Newsseries - Tout va bien bram.org/press/newsseries Déroulement en direct et en continu des sites web d'une cinquantaine de journaux et quotidiens internationaux. A côté de ces nouvelles du monde se trouvent des mots calmants mêlés avec des sons de discours et de chansons de politiciens. Durée environs 7 min.
Regarder aujourd'hui est comme aller à l'église :) - Chercher une communion et et reconfort. Dans mes collections, où je laisse le texte "brut", je respecte la voix de l'individu, la voix de la multitude (ne pas ma voix) <=> ici c'est la voix de l'authorité (du pouvoir) qui se présente, surtout par l'image et du texte que peu de personnes lisent vraiment, l'authorité se déroule, me manipule. (offline vidéo)

dévoilement, exécution, comportement - bousculer

--------------------- (ce qui suit ne sera abordé dans la présentation, peut être dans la discussion)

Performances web aussi une voix de la multitude et un dévoilement :
Angry Women bram.org/angry/women Préparations, Analyses, discussions, protocoles,
Angry Women Waiting vimeo.com/30231967
Le Cri de la victoire vimeo.com/26424100

Process based not controlled – an apparatus which reveals behaviour.

Esthétique de l'attention et de la confiance.

A l'encontre de la représentation de soi. - Dévoiler nos côtés vulnérables, fragiles, ordinaires, ennuyeuses. De l'attention pour des actions simples quotidiennes, répétitives, banales, pour des affects et des désirs immuables. Chérir le doute.

Pas de répétitions, ne que des tests et l'expérience.

Je n'impose pas, je propose. J'offre une situation. Je n'explique pas. Je laisse les interprètes être, qu'ils prennent possession de la proposition, qu'ils l'utilisent comme ils le pensent, afin que nous puissions les regarder essayer, évoluer, progresser, naviguer entre leur présence individuelle et leur construction collective.

C'est fragile, il y a toujours des risques.

Mais qu'est-ce que je suis en train de faire ?
Esthétique du comportement, de l'attention et de la confiance ? behavioural art? - pas possible en tant que terme – mot trop contaminé pour un ancien biologiste.

Je (re)découvre Arjen Mulder's article THE BEAUTY OF AGENCY ART. 2012. aabrahams.wordpress.com/2017/01/26/agency-art/

Agency Art : un art qui permet au destinataire de comprendre ce qui est en jeu ; où il y a des possibilités d'action et quels comportements virtuels* il peut actualiser par l'intermédiaire de son corps. Cet art démontre comment les choix fonctionnent, et comment créer des modèles qui conservent une cohérence tout en permettant d'en faire partie et de les transformer quand vous vous déplacez dans leur champ d'action. (* Virtuel compris comme potentialité, ne pas comme une qualité numérique) (Traduction provisoire Annie Abrahams.) (Art de l'agence ? de l'agentivité ?)

Mulder contextualises. Il remonte vers des penseurs comme Spinoza, Shannon, Wiener, MacKay, McLuhan, Cassirer, Langer, Gell, Latour, Heidegger, Derrida, Badiou, Rancière, Danto, Whitehead, Steiner, Rolnik et encore d’autres.

Agency Art ne prend pas un medium, ou une technologie comme point de départ, mais met en avant ce que celles-ci rendent possible. C’est un art qui s’ancre dans les choix comportementaux, dans les gestes. Son sens est les actions rendus possibles.

fait collectivement, refuse la hiérarchie, mélange les artistes et les performeurs au moment de l'événement, un effacement de l'ego artistique, une pratique, modifier les règles, les choix, se connecter, accepter l'inattendu, répondre, partager, rédiger collaborativement, ouvert à tous, travaille avec les phénomènes comportementaux temporels, une guérison, un enactment, improvisé, inclut les conditions environnementales, les stratégies attentionnelles, des instructions, des protocoles, un apparatus, une réunion, embrasse l'ordinaire, répète les alternatives, re-hacke la thérapie, exerce nos relations avec autrui, nos (in)-capacités sociales, explore les rituels, l'être ensemble, le participatif,
concerne les individus et la politique

Queering un langage. D'après : Deufert&Plischke, LaBeouf, Rönkkö & Turner’s HEWILLNOTDIVIDE.US, Building Conversation Lotte van den Berg, Deep listening Pauline Oliveros, Poietic Generator Olivier Auber, Lingua Ignota Samantha Gorman et Walking Practices Ienke Kastelein.
aabrahams.wordpress.com/2017/02/23/agency-art-ii/
(Lygia Clark, Gego, Marina Abramovic, Eduardo Kac, Felix Gonzales Torres, Miranda July, Darren O'Donnell.)

---------------------

L’intra-action (en opposition à interaction), un néologisme introduit par Barad, représente un profond tournant conceptuel dans les métaphysiques individualistes. Pour Barad, les choses et les objets ne précèdent pas leur interaction, mais plutôt, les « objets émergent à travers des intra-actions particulières ». Source Wikipedia.fr

« Nous discuterons de l’intra-action, un terme qui nous vient de la physicienne féministe Karen Barad. Barad décrit l’intra-action comme une constitution mutuelle d’agencies enchevêtrés. Et qu’est-ce que l’agency? Simplement, nous pouvons comprendre l’agency comme la capacité d’agir. Alors, en d’autres termes l’intra-action est le mélange des capacités à agir, des gens, des choses et des autres substances. Cela ressemble à l’interaction, n’est-ce pas?
Eh bien, coupons la différence en morceaux.
D’abord regardons les préfixes “inter” et “intra”. “Inter” signifie “entre” ou “au milieu de”, tandis que “intra” signifie “de l’intérieur”. Quand nous ajoutons le mot “action” à ces préfixes, nous obtenons un tout autre sens.
Lorsque deux corps interagissent, ils maintiennent facilement un niveau d’indépendance. Chaque entité existe avant de se rencontrer. Cependant, quand les corps sont en intra-action, ils le font de manière co-constitutive. Les individus se matérialisent par le biais d’intra-actions et la capacité d’agir émerge à partir de l’intérieur des relations, ne pas du dehors.
Alors, pourquoi cette distinction est-elle importante? Eh bien, l’intra-action nous donne une toute nouvelle façon de penser les rapports les unes avec les autres, avec la matière, avec les matériaux, avec la nature et avec les discours. Lorsque ces différentes choses sont dans les relations les uns avec les autres notre capacité à faire des trucs change, se transforme ou émerge.
Prenons le phénomène d’Ebola comme un exemple. On peut dire que le phénomène Ebola n’est pas seulement le virus lui-même, mais est une intra-action du virus réel avec des acteurs humains et non humains, y compris les corps humains, les discours sur l’Afrique, les pandémies, le rôle de la politique, les experts politiques, les chaînes de télévision et la peur. Ebola n’est pas seulement un virus, mais un phénomène qui se fait et se défait grâce à des intra-actions entre nature, culture et technologie.... Il est peu probable que beaucoup d’entre nous interagissent avec le virus Ebola, mais nous allons tous intra-agir avec le phénomène Ebola, et c’est pourquoi nous sommes tous responsables de la matière produite dans ces intra-actions, les discours, les matériaux et les positions de sujet. Les interactions déforment et différent la responsabilité mais dans les intra-actions la responsabilité est répartie entre les entités constitutives.
» aabrahams.wordpress.com/2017/02/07/inter-intra-action-fr/